Comment bien négocier le prix de vente d’un bien immobilier

Comment bien négocier le prix de vente d’un bien immobilier

21/12/2022 Non Par Linette Guertin

On a craqué sur un logement, mais on estime que le prix qu’en demande le propriétaire est trop élevé ? Il est temps de se préparer à négocier. Mais il ne suffit pas de savoir parler et convaincre celui-ci. Les marges de négociation peuvent aller de 0 à 5%. Voici 5 conseils qui peuvent vous aider sur comment bien négocier le prix d’un bien immobilier.

Connaitre son budget avant tout

Personne ne se jette la tête baissée dans un projet. Il est primordial de connaitre ce qu’on possède avant de le dépenser. Pour ce faire, il faut décrypter son budget pour l’achat d’un bien. Cela va sans dire, connaitre son budget disponible est important avant d’engager les négociations.

En fait, l’idéal est de contacter son banquier ou courtier. Il faudra prendre en compte non seulement le prix de la maison, mais aussi ses potentiels travaux et le cout de déménagement.

Examiner le marché immobilier local

La seconde étape pour être un bon négociateur est de connaitre le marché. Par exemple, on peut observer le prix moyen auquel se vendent des biens similaires. Pour faire un état des lieux, on peut se renseigner sur des sites ou interroger les agents immobiliers locaux.

En fait, prendre connaissance de tous les éléments du marché est un instrument. En effet, ils sont utiles pour crédibiliser les arguments à mettre avant dans la négociation du prix à la baisse. D’autres informations sont disponibles sur maisonsmoches.be.

Évaluer les travaux du logement

Maintenant que l’on connait le budget et a fait une étude du marché, on peut passer à l’évaluation. Souvent, les travaux à réaliser après la vente peuvent engendrer beaucoup plus de dépenses que prévu.

travaux du logement

À cet effet, ils sont des premiers arguments invoqués par les acteurs pour demander une baisse des prix. Par exemple, dans les cas des maisons anciennes, ils sont de nature esthétique, de réhabilitation et de confort. Il faut toujours faire un diagnostic technique de la maison.

Marge de négociation moyenne

La marge de négociation n’est autre que la différence entre le prix de vente et le prix annoncé. Il est fondamental de ne pas l’oublier. Effectivement, c’est un indicateur fiable pour savoir jusqu’à quel point on peut négocier. Cette marge est de 30 pour les appartements et de 5,2% pour les maisons. Il faut savoir qu’elle se réduit dans les grandes villes. En général, les biens s’y vendent sensiblement au prix annoncé. Ainsi, il ne faut pas trop s’attendre à une réduction des prix dans ces zones.

Prendre conseil auprès d’un agent immobilier

On peut vouloir acheter un bien seul, mais il est mieux d’être accompagné. De plus, se convaincre entre particuliers est parfois difficile. Faire appel à un agent immobilier est la solution. Celui-ci peut orienter son client à s’orienter vers des valeurs plus cohérentes.

C’est pourquoi il est avantageux pour l’acheteur de donner un mandat d’achat. Puis, l’expert connait les armes pour bien argumenter. De ce fait, il est comme une sorte de confiance supplémentaire.